Nous avons lu le"Petit Nicolas" .
Maintenant c'est à nous d'écrire.
Eudes nous écrit.

La maîtresse annonça à tous qu'une fille allait arriver demain matin.
On était stressés car tout le monde se demandait des tas de choses.
Par exemple moi j'ai dit :
je vais la recevoir comme il se doit et si elle nous cherche je lui donnerai un coup de poing sur le nez.
Elle arriva ,on lui demanda son prénom:Julie.
En classe j'étais à côté d'elle.
Comme elle travaillait à peu près comme Agnan je lui dis:
Donne moi les réponses ou je te tape!Compris!
Elle commença à trembler.
Elle me donna ses réponses car elle était morte de peur.
Un jour:elle s'est mise à pleurer.moi je lui ai dit:
Arrête parce que sinon à la récré tu vas goûter à mon poing.
Depuis je m'amuse c'est mon souffre douleur.
Hier, elle nous a annoncé que dans une semaine elle allait changer d'école.
Depuis à la récré je la frappe sans m'arreter et aux sorties d'école c'est pareil.
A la fin de la semaine je vis une longue voiture, un grand costaud en sortit,il monta les escaliers... je me cachais derrière un arbre,il me vit,me courut après et me tapa.
Eudes (Tanguy)

Salut! C'est Alceste

Ce matin, au terrain vague les copains faisaient un match de foot sans moi car j’étais puni.
Moi je m’appelle Alceste. J’étais chez moi avec ma maman ; elle m’annonça que sa copine Marguerite allait venir prendre le café avec sa fille Justine dans une heure.
Maman m’obligea à mettre mon plus beau costume.
Une heure après elles arrivèrent avec un gros gâteau à la crème.
J’appris que Justine viendrait demain dans notre école.
D’un coup je me suis étouffé avec le morceau de gâteau que j’avais dans la bouche.
Le lendemain, à l’école, la maîtresse nous présenta Justine.
Nous sommes restés tous bouche bée.
En classe, elle ne faisait que manger des petits gâteaux.
Clotaire était heureux car il n’était plus le dernier, Justine prenait sa place de cancre avec son zéro en dictée.
En récréation elle sortit un gros sac de billes, elle commença à jouer contre Eudes et elle lui en gagna vingt-deux ; ce qui déclencha une bagarre générale.
Monsieur Mouchabière nous a tous punis en nous emmenant chez Monsieur le Directeur pour copier deux cents lignes :
« Je ne dois pas me bagarrer pendant la récréation. »
Alceste.(Enzo)
La fameuse Carla

Regardez ! Une fille a l'école ! Cria Geoffroy.
Ah oui c'est vrai!
En plus elle a plein de gâteaux dans les poches!
On rentra en classe et la maîtresse lui dit: Carla mets toi à côté de Eudes.
Après on a commencé à faire de la conjugaison. Elle était "super" forte, Carla.
A la récré Agnan était énervé car elle avait eu une meilleure note que lui. Moi j'avais faim et je voulais un gâteau.
Carla s'approcha de moi et elle me demanda si je voulais son goûter.
Je lui dis oui de la tête, je le mangeai tout de suite.
Après les "maths » on est allé à la cantine.
Carla au lieu d'aller à la cantine est partie en limousine manger chez elle. Quand la cantine a été finie Carla est arrivée en décapotable et là Geoffroy était "dégouté" il voulait absolument lui faire un mauvais coup.
on rentra en classe, (Geoffroy se cacha derrière la porte, quand Carla rentra.)Geoffroy lui fit un "croche-patte". Elle s'étala aux pieds de la maîtresse.
Elle pleura et cria d'un ton aigu: Je ne veux plus aller à l'école ! Jamais !
Alceste (Lou)
C'est encore Alceste
Une petite fille arriva à l’école et j’ étais en train de manger un gâteau au chocolat .
Je l'aperçois qui pleure , je vais la voir, et je lui dis:
« Ne pleure pas, comment tu appelles ? »
« Je m’appelle Bella.»
« Bella, c’est joli. Mais qu’est-ce que tu as ? »
« Je suis nouvelle, et j’ai pas de copain ou de copine »
« Moi, je veux bien être ton copain »
« Merci toi tu es gentil. »
« Tu veux mon gâteau. »
« Non, merci, j’en ai déjà un. »
La petite fille était brune avec les yeux bleus, elle était habillée tout en bleu. Je la trouvais belle et gentille.
Les copains se sont moqués de moi au début, puis ils sont aussi devenus copains avec elle et on s’est tous drôlement bien amusé ensemble.
ALCESTE.(Loane)
La nouvelle
Aujourd'hui à l'école, il y a une fille qui vient dans la classe à côté de moi .
On va commencer par un petit contrôle de mathématiques .
Je lui dis :
- T’as pas un petit pain au chocolat ?
- Oui mais ma maman ne veut pas que je le donne.
Elle commence à m’embêter, je vais lui piquer son pain au chocolat après je vais le dire à mon papa.
Ce matin son papa vient me voir .
-C’est toi qui embête ma fille ?
-Non c’est celui avec les lunettes.
Le papa de Ambre dit à Agnan:
-Si tu embêtes ma fille je le dirais à tes parents .
Alceste (le pêcheur de brochets)

Agnan est jaloux
« Salut fillette,je suis Agnan. Et toi tu t'appelles? »
« Je m'appelle Marie »
Je l'aimais bien Marie.
Mais en classe elle me volait la vedette.La maîtresse n'interroge qu'elle, même mes pleurnicheries ne marchaient plus.
« Marie,arrête de faire ton intello. »
« Hé les copains,elle est très forte en classe. »
Eudes « Elle me fait la morale. »
Alceste « Elle ne veut pas me donner un pain au chocolat »
Nicolas « Si on la chassait de l'école. »
Tout le monde. « Oui! »
« Les ''cops'' si on bouchait les toilettes,on dirait que c'est Marie. »
« Les garçons,vous me copierez 100 fois le verbe: Je ne dois pas tromper la maîtresse. »
Agnan (Tim)
Une sale recopieuse
J’étais en train de lire un document dans la bibliothèque, quand une fille entra dans la cour de récré.
La maîtresse, qui était sur le banc, en train de boire son café, vint me voir et me dit « Agnan, veux-tu bien t’occuper de la nouvelle ? »
Je réfléchis un peu, puis , je demandais .
« Comment s’appelle t -elle ? »
La maîtresse répondit « Elle s’appelle Emilie. Elle sera à coté de toi en classe. »
Je l’aimais bien Emilie, mais un jour, je me rendis compte qu’elle me recopiait.
Je n’y comprenais plus rien, elle avait l’air si gentille, si inoffensive.
En vérité , c’est une petite diablesse , prête a tout pour être la chouchoute de la maîtresse .
Mais un jour, elle se fit prendre, elle était complètement ridiculisée.
Bien fait pour elle , et puis si elle recommence Eudes et Alceste en feront leur goûter .
Agnan Fanny
Une nouvelle
Ce matin dans la cour de récré une fille apparut, elle avait des lunettes, et un petit sac.
Soudain elle dit : bonjour je m’appelle Sécie je viens d’Angleterre .Tous mes copains étaient restés plantés là, sauf moi, Agnan, le chouchou de la maîtresse.
Je prévins la Maîtresse qu’il y avait une nouvelle, alors elle l’accueillit.
A la deuxième récré nous avons cherché un plan pour la faire partir, Surtout moi car maintenant je n’étais plus Le chouchou, et j’étais jaloux.
Agnan Lydie

Un jour une fille arriva à l’école. Elle s’appelait Nina Go. Elle été très belle mais très timide. La maîtresse l’a mise à coté de moi.
La maîtresse me demanda « Nicolas tu veux bien partager ton livre avec Nina ». J’ai réfléchi longtemps ! J’ai du dire oui, car si j’avais dis non j’aurai pris une heure de colle.
Alors elle regarda le livre, elle regarda autour d’elle. Elle avait l’air drôlement mal à l’aise !
Pour s’amuser, Geoffroy lui fit peur et elle se mit à pleurer. La directrice la consola et punit Geoffroy !
Je lui ai demandé si elle voulait être mon amie. Elle me répondit oui, et j’ai été très content.
On est devenu de très bons amis.
Les autres ont été très jaloux ! Mais ils ont appris à la connaitre et nous sommes tous devenus de très bons amis, sauf Agnan, qui a préféré rester à l’écart du groupe comme toujours.
Nicolas (Ambre)
Une fille très énervante

Un jour dans la cour la Maitresse nous a dit :Une fille dénommée Charlotte va venir .
Soudain une limousine s'arrêta devant l'école, une fille en sortie .
Geoffroy était très jaloux de cette fille ;Elle était brune avec une écharpe .
Charlotte était à côté de moi ,j'étais très fâché ,car elle a regardé sur moi et Agnan comme ça,elle avait toujours tout juste. Agnan a dit à Charlotte : tu arrêtes de me "piquer" la vedette sinon j'appelle Eudes.
Moi j'ai dit à mes copains il faut à tous prix arrêter ça.
Nicolas (Jean de St Hilaire)
Enfin Clotaire
La nouvelle est comme Moi
Un matin que je jouais avec mes copains, une fille rentra dans la classe avec son père.
Son père parla à la maîtresse, la cloche sonna et tout le monde rentra dans la classe.
Pas de chance dit la maîtresse à Geoffroy, la nouvelle est à côté de toi.
Dans la classe Geoffroy demanda son nom :Marie.
J’étais dernière de la classe a dit Marie, c’est pour ça que je suis venue ici.
La cloche a sonné et tout le monde est allé en récré.
Geoffroy, dit à tout le monde qu’elle était dernière comme moi, alors moi j’ai trouvé Marie très belle.
Anthony / Clotaire

Ce matin j’ai dit aux copains.
- Vous avez vu ?Il y a une fille à côté d’Agnan.
La maîtresse nous a appelés.
Elle nous a dit de sortir nos cahiers de conjugaison.
Elle était encore plus forte qu’Agnan .
Agnan est venu nous voir à la récré et il nous a dit :
- Vous ne pouvez pas faire un de vos mauvais coup.
Alceste : Moi aussi, elle m’énerve, elle m’a volé mon goûter.
Eudes : Vous voulez que je lui donne un coup de poing sur le nez.
Le lendemain elle était toujours là
Clotaire Jérémie

Une fille qui roule sur l’or

Hé ! Les copains, c’est une fille !
Effectivement c’est une fille dit Agnan.
Geoffroy a vu qu’elle avait un manteau de fourrure, une écharpe en peau de renard, et des superbes mocassins qui brillaient sous le soleil.
Je suis devenu vert de jalousie.
En classe, j’étais à coté d’elle.
La maîtresse nous a dit de sortir nos cahiers. Elle a sortie une magnifique plume de canard de sa trousse, incrustée de pierres précieuses.
Malheureusement pour elle j’étais jaloux et pour le lui montrer , je la pinçais et ça ne lui faisait rien.
Alors le lendemain matin je suis parti voir Alceste et Eudes.
Elle est rentrée avec un oeil au la beurre noir et avec une cheville cassée.
Geoffroy /Myrieim